Precedent
Les Editions de l'Œil - L’Encinéclopédie Tome I
cinéma hors collection

Images/livres_light2/197/197A.jpg

L’Encinéclopédie Tome I

textes de Paul Vecchiali

De la même façon que Paul Vecchiali n’est pas un cinéaste comme les autres (revoir pour s’en persuader Femmes, femmes, Change pas de main, La Machine ou En Haut des marches), Paul Vecchiali n’est pas non plus un écrivain comme les autres, ni un critique comme les autres. La règle établie et l’histoire officielle l’ennuient et l’irritent, et il ne manque pas de le faire savoir : cette Encinéclopédie revisite ainsi avec force personnalité et acuité, le cinéma « français » des années 1930 (et certaines de ses suites…), en refusant tout a priori, positif (Guitry, Renoir, Pagnol, ne sont pas nécessairement les statues qu’on leur a érigées) comme négatif. Dans ce dictionnaire qui se lit comme un roman échappé de la Comédie humaine, se croisent des hommes aux trajectoires étonnantes, cinéastes d’un jour ou cinéastes toujours, français d’un film ou d’une vie : c’est en filigrane le portrait d’une Europe incandescente que raconte Vecchiali. Ce « tome 1 », qui va de Marcel Achard à Alexander Korda, de L’Homme des Folies Bergères à La Dame de chez Maxim’s (le hasard n’existe pas mais il fait tout de même bien les choses), évoque Eugène Deslaw et Jean Grémillon (pour un véritable chant d’amour !), Jean Epstein et Max Joly… : érudit, sensuel, historique, politique, osé, subjectif. Une somme et une œuvre.

cinéma - 40,60 € - 15 x 21 cm
884 pages - parution décembre 2010
isbn : 978-2-35137-094-0

197B.jpg197C.jpg197D.jpg197E.jpg197F.jpg197G.jpg197H.jpg197I.jpg197J.jpg197K.jpg197L.jpg197M.jpg197N.jpg197O.jpg197P.jpg197Q.jpg197R.jpg